Droit des personnes
et de la famille

Votre avocat en droit de la famille à Périgueux et Thiviers

Maître Caroline Vergne assiste, conseille et représente très régulièrement devant le Juge aux Affaires Familiales, ou la chambre de la famille de la Cour d’Appel de BORDEAUX depuis 2002, toutes les personnes qui sont en phase de séparation.

Divorces et séparations

Il peut s’agir d’époux mariés qui divorcent, de concubins qui se séparent, de PACSés.

Les Lois et les jurisprudences évoluent. Il convient de se tenir étroitement informé, c’est pourquoi un avocat est obligatoire pour un divorce, que ce soit un divorce par acte d’avocat ou un divorce devant le Juge.

La garde des enfants

Le cabinet traite des gardes d’enfants, de l’autorité parentale exclusive, des interdictions de sortie du territoire français.

La résidence des enfants a des implications tant pour les allocations familiales que sur le plan fiscal.

La résidence alternée peut prendre de multiples formes. Nous réfléchissons avec vous au système qui pourra fonctionner de manière durable. Les modalités, les horaires, les trajets pour l’échange des enfants sont abordés.

Les pensions alimentaires

Maître Caroline Vergne vous aide à déterminer les montants des pensions alimentaires des enfants ou des prestations compensatoires versées au conjoint, et vous avertie des conséquences de la séparation sur vos biens, votre logement, maison en location ou à crédit. Opérations qui peuvent nécessiter une liquidation partage devant notaire.

L’adoption

Le cabinet dépose les requêtes en adoption simple. Avec la recrudescence des secondes unions, il est fréquent que le conjoint adopte l’enfant né d’un premier lit pour établir officiellement les liens affectifs avec cet enfant et lui donner une vocation successorale.

Un dossier doit être constitué avec le concours d’un notaire et d’un avocat.

Autres interventions

Il en va de même pour les actions en recherche de paternité visant à établir une filiation.

Maître Caroline Vergne organise les droits de visite des grands-parents sur leurs petits-enfants. Quand les contacts sont rompus, il est parfois nécessaire que la justice pose un cadre.

Elle intervient également pour les obligations alimentaires dues à ascendant. Les EPHAD coûtent chers, les personnes âgées ne peuvent pas toutes assumer ces frais.

Les personnes fragiles ont parfois besoin de mesures de protection type curatelle ou tutelle qui sont décidées par le Juge des Tutelles. Nous vous accompagnons dans ces procédures.

BESOIN D’UNE CONSULTATION ?

PRENEZ RENDEZ-VOUS